Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A M USA N. T E S. nct

la fenfbilité de Georgette prêtoient a fa converfation un charme des plus attachans Sc M. de Mazincour avoit concu pour elle tant d'efhme Sc de confiahce, que, malgré fa jeunefle, il ne manquoit jamais de la confulter fur fes propres affaires , comme il auroit confu'lté un homme de fon agé 'Sc de fon expcrience. Elle répondoit toujours avec la timidité de fon age 'Sc la fageffe de 1'age mür ; c'étoit la mocleftie qui fervoit d'interprete a la raifon. Ainfï Georgette rendoir graces au Ciel d'avoir trouvé un pareil bienfaióteur, Sc M. de Mazincour s'applaudiffoit a chaque inftant d'avoir fi bien placé fes bienfaits.

H eft temps d'apprendre au Leéteur que M. de Mazincour, qui étoit veuf depuis long-temps, avoit un hls uni'que prefque auffi jeune que Georgette; il avoit nom Driily. C'étoit un jeune 'homme de la plus grande efpérance;

Sluiten