Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTES. lij

M. de Mazincour étoit bon , mais il tenoit a fes idees, d'ailleurs , il étoit convaincu d avoir trouvé un très-riche parti pour fon fils , & il prononga ce peu de mots d'un ton fi ferme, que Dorval n ofa répliquer. Avec la plus grande envie de rendre Drilly heureux , il ne trouva plus une phrafe pour le défendre, & il ne prononga point le nom de Georgette.

M. de Mazincour eut avec fon fils un fecond entretien qui le mit en colere. Le foir même s fuivant f ufage , Georgette étant venue chez lui \ il la regut comme a Fordinaire, car il ignoroit fon fecret; mais après quelques phrafes indifFérentes: Hé bien, Georgette, lui dit-il , vous devez voir que j ai du chagnn, ( Georgette en avoit plus que lui,) & vous. ne m'en demandez pas la raifon !.., Vous favez cependant que mon cceur ne cherche qu a souvrir devant vous j vous favez fi je vois

F iv

Sluiten