Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. i6i otant leur fortune, il ne leur ótoit pas leur amour. Que dis - je ? ils ne s'aimerent que plus tendrement. Azéline , après fon malheur , retrouvant Elénor fidele, étoit bien plus afïiirée d'ètre aimée; Sc Eléaor étoit charmé de pouvoir faire feul le bonheur de ce qu'il aimoit. Le Mifanthrope de Molière dit a-peu-près a fa maltrefle : 33 Je voudróis que vous fuffiez abfo» lument fans fortune , lans fecours, « abandonnée de tout le monde pour 33 vous voir tenir tout de mon amour «. Azéline , au contraire , dilbit en ellemême : » Le bonheur que la fortune 33 me promettoit étoit étranger a mon 33 amant & a moi. Déformais Elénor '3 fe chargera de mon defiin-, mon 33 bonheur me fera plus cher , puif»3 qu'il fera fon ouvrage. Chacune de 33 mes jouiilances deviendra un bien33 fait de mon amant «. Ainü parloit Azéline , Sc elle étoit eonfolée;

Sluiten