Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Amusant es. m répond d'une voix qu'on entendoit k peme : E]Je „>eft plus:jeim_

tphife s etant approchée de plus prés le prit a pleurer amérement: Vivez s: ecria-t-elle , Azéline vit encore J Ces mots > « fe retourne, & d'une vo.x un peu moins foible ï Elle vit

Ephife! t)ui, répond-ell"e' Azehne eft encore a vous.

Êiénor craignoit qu'on ne 1'abusat pour le rappeler 4 la vie , il-craignoic qu on „e fo„geat ^ pro]

topmens IJ apprit a Ephife leproiet quilavouformédeneprendreaucune no„rnture/& lui déclara qu'il „epouvon fe refoudre 4 violer fon ferment

quapresavoir vudefes propres yeux Aze me. faJ]ut bien confentir 4 ce qu ,1 vouloit. Ephife etoit confolée de

tout par le-plaifir de retrouver Elénor & par 1 efpoir de le r£ndre heureux.' Cette tendre fille etoit fi enchantée, eüe fentoic une joie fi vive■& fi pro-

I v

Sluiten