Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AM U S A N T E S, 2f f

Enfin le Comte avoit dicté tout ce que devoit dire Azémon ; auteur Sc témoin de fon fupplice > il le forcoit a aftafliner Agathide par fes difcours. Ce malheureux fut contraint de défavouer 1'amour le plus tendre il fembioit que 1'ame lui fut arrachée avec chacun des mots qui fortoient de fa bouche*

Après le départ d'Azémon , les larmes d'Agathide, trop long-temps retenues par la terreur y commencerent a couler avec abondance ; fon vifage Sc fon fein en furent bientót inondés. Oh l qu'elle regrette a préfent ces inftans rapides, ou du pied du Chateau, les yeux de fon amant venoient lui jurer un éternel amour! Ces jours de contrainte Sc de fervitude lui femblent maintenant des jours dignes d'envie» Alors du moins ellefavouroit le plaifir d'aimer Sc d'être aimée; alors du moins elle étoit confolée par 1'efpérance \ au~ jourd'hui tout eft perdu pour elle; elle ne voit que des regrets dans le pafte, la

Sluiten