Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 271 Voulut préfenter a fon fils. il avoit fu, fans fe montrer, lui donner lenvie Sc le moven d'en jouir; il ne Voulut pas en être le témoin , mais en répandant Tor, la feule divinité adorée dans ces temples du fcandale , il avoit prépare lui - même la fcene qu on joua comme il 1'avoit ordonné.

Sainclair obfervoit tout avec les yeux de ia plus avide curiofité; c'eft la qu'il vit 1'infulte au lieu du défir, Sc la débauche au lieu de la voluptéj il vit enfin l'amour enlaidi par fa nudité, ne recueillir pour hommages que des mépris.

^ II feroit difficile de rendre ici toute fimpreftion que fit ce fipe&acJe fur les fens du jeune Sainclair 5 elle fut telle , qu'on le fit reculer d'eftroi quand on vint 1'inviter lui-même a ces triftes voluptés.

^ Cette épreuve hardie , Sc dont lexemple feroit dangereux a fuivre,

M iv

Sluiten