Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE s. 3q3

aimable, il retenoit a diner chaque perfonne qui arrivoit. Ses enfans avoient du plaifir a ie voir 5 & ijs }e complimenterent fur fa fanté, qui, en efFet > leur fembioit meilleure depuis le nouvel an. Comme ils finiffoient de parier, on voit encore arriver des amis & des parens j Sc la familie de M. d'Ormé/on voyant plufïeurs perfonnes venir expres de Paris pour une vtfite, trouva qu on étoit beaucoup plus poli cette année-ü que les précédentes.

A propos , s'écria tout-a-coup M, d'Orméjon , j'oubliois de vous dire qu'il viendra ces jours-ci, peut-être aujourd'hui méme, une nouvelle parente. Elle faifit, me marque-t-elle Toccafion de la nouvelle année, pour venir fe faire reconnoitre par notre familie ; Sc je vous avoue que je fuis embarrafFf fur 1'accueil que je lui feraL Car enfin , nous appartient-elle ? C'eft ce que nous ne favons ni vous ni moi Quen penfez-vous ? Qu'en dis-m*

Sluiten