Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 313 A E i n e.

Je dis , Madame, que cela n'eft pas plaiiant.

Ia F é e.

'Ceft a en mourir. Je fuis obligée de fortir aujourd'hui pour me rendre a 1 aftemblée des Fées : s'il fe rencontre en mon chemin des gens quï aient fair dJêtre heureux, ils tfont qua fe bien tenir.

Ie gout de Madame eft bien différent de celui de la Fée Bienfaifante.

Ia "Fée. '

Ne voudriez-vous pas que j'euffe comme elle, la fottife de me donner bien du tourment pour le bonheur d'autrui? J'ai affez de peine a faire le mien : le plaifir des autres eft un Tol qu'ils me font.

Tomé III O

Sluiten