Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

.54 Les A m o u r s

que l'on euft dit que c'cftoit celle-li mefme qne Pan avoir. faifte la première; Philetas adoncques fe leva en pied fur fon fiege, Sc effaya.psemierement les chalumeaux , pour veoir s'il y auroit point quelque chose qui empefchaft le vent, Sc après avoir efprouvé qu'i' n'y avoit rien, fouffla dedans a bon efcient. L'on euft dit que c'eftoyent plufieurs fluftes enfemble, tant cela menoit de bruit; puis diminuant petit a petit Ia force de fon vent, ramena fon jeu eh un fon plus doulx & plus playfant, en leur monftrant tout tant qu'il peut avoir d'artifke a jouer detclle maniere de flufte, pour bien mener 8: faire paiftre les beftes aux champs ; puis leur énfeigna comment il falloit foüffler pour un trouppeau de bceufz Sc de vaches, qued fon eft mieux féant a un chevrier , quel jeu aiment les brebis Sc moutons : celuy des brebis eftoit douly Sc moven , celuy des boeufs forr Sc pefanr, celuy des chevres clair Sc agu, Sc route cetre diverfité de fons fe faifoit d'une feule flufte.

Sluiten