Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

LIVRE TROISIEME.

M ,

±r±Ais les Mityleniens avantz entendu comme ceux de Methymne avoyent' env°yé dix galleres i leur dommage , Sc mefmement ayantz efté advertiz par les Payfans comment ilz avoyent couru leurs «rres Sc pillé leurs bicns, eftimerent que cefton- chofe indigne [d'eulx de fouffrir un tel outrage fans revenche , 8c deflibererent promptement prendre les armes contre eulx: ft leverent incontinent trois mille hommes de pied Sc cinq cents chevaulx, 8c envoy^rent par terre leur Capitainê gencral, nommé Hippias , pour leur faire la guerre , craignanrz de les mettre fur mer en temps approchant de 1'hyver.

Le Capitainê fe partageant avec fes gens, ne fourragea point les terres des Methymniens, ny n'emmena le beftail des paovres labcureurs 8c des payfans; pource qu'il eftimoit cela eftre le faia d'unlarron,

Sluiten