Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C m8 )

TRENTIEME LETTRE.

Le Comte Max d Henri Meyer.

J E fuis allé chez *** ou je favois qu'elle étoit. On quittoit le jeu ; elle étoit encore afiife. Je 1'ai prié tout haut de lire la lettre d'un de mes amis. Elle a lu. Je me fuis rapproché ; & elle a pris une carte , & m'a demandé un craïon : on I'a regardoit; elle a d'abord deffiné une fleur. Enfuite elle a écrit. Eifez la carte ! mais vous 1'avez déja lue. Heureux Meyer ! que fakes - vous pour nous attacher ? ou plutöt, par quel charme nous féduifez-vous ? Je vais a un foupé pour lequel je me fuis engagé , il y a long-tems. En fortant de table j'irai vous rejoindre , & je refterai avec vous jufqu'a ce que vous partiez : fi je ponvois, je partirois gvec vous : je ferois bien peut étre.

Sluiten