Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. ij r> vices. a Le prince Fullfoi lui fit répéter" röures ces propofitions , &c les écrivit devant lui, afin d'être plus für de les rapporter fans aucune altération. il repartit fur le champ pour fe rendre auprès de Titi, qu'il crut que les propofitions du minifhe confoleroient des mauvailes difpofitionS de la reine.

Tripalle fentoit Men que la réponfe & les propofitions qu'elle faifoit a Titi ne feroient pas raroitre a ce prince qu'elle eür grande difpofition a la réunion qu'il fouhaitoit, elle fentoit même qu'il y avoit de quoi 1'irrirer: mais elle croyoit qu'il étoit d'un naturel fi bon & fi défintérefle, ce qu'elle regardoit comme fottife, qu'elle s'imagina que ce prince pour évirer une guerre civile, feroir tout ce qu'on exigeroit de lui, & ccderoit de tout fon cceur les rréfors qu avoit laiffé le feu ■roi. Elle ne fe trompoit pas. S'il n'y avoit eu que cela a céder , Titi 1'auroit cédé de tout fon cceur.

Fullfoi de retour , commenca par donner a Titi le paquet que lui avoit remis la reine mère. Ce prince, avant de 1'ouvrir, augura mal de la réponfe qu'il confenoir. On avoit mis iimplement pour fufcription : au prince Tui mon fils. 11 fut très-affligé de la réponfe de la reine , & des propofitions auxquelles elle avoit foufccit. Vous at-on fait part des réponfes, demanda-t-il au prince Fullfoi ? Non , lire, répondit le prince. Lifez ,

Biv

Sluiten