Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

©u Prince Titi. 45 fe trouvèrent pour le recevoir. Tiri alla lui-mêm'e a une demi-journée aü-devant de Forteferre, & il cxoit non feulement fuivi de tous les grands officiers de la cöuronne , & de tous ceux de fa maifon , des feigneurs de la cour , & de route la nobleffe de la province a cheval ; mais les dames fuivirent aufFi en carrofFe , pour fiire hon" neur a la princefFe Gracilie. Le roi fon père avoit fait tout le voyage en carroffè avec les deux princefTes ; pour ce jour-la il voulut être a cheval , foupconnant que Titi pourroit bien venir audevant de lui. Dès que les deux rois s'appercurenr, ils piquèrenr des deux pour fe rencontrer plus vïte , & a quelques pis de Forteferre , Titi fe jeta légètement a terre pour aller l'embraffer. Forteferre en fit autant ; mais Titi fut plus habile & le prévint. Les deux rois s'embraf* sèrent avec une tendreffe & une joie pen commune. Les deux princeffes qui étoient defcendues de carroffè, furenr de même embraffées par Titi, qui y rérnqhta avec elles , après que Forteferre y eut repris fa place.

Ils n'avoienr pas fait une demi - fiéue qu'on detourna dans une grande prairie au milieu de laquelle parut un brillant édifice précédé de deux longues ailes qui en étoient un peu féparées , &i parallèies a deux autres qui éroient derrière. Cet edifice étoit un carré large dj deux cent cin-

Sluiten