Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. £ï bien que dès la première enfance de Titi, la reine fa mère ne lui avoit marqué aucune tendreffe. Qu'il avoit été privé des revenus de fon apanage dans lage oü il auroit dü en jouir. Qu'on 1'avoit roujours laiffé fans un fou, &fans officiers pour le fervir. Que toute la prédileólion avoit été pour fon frère, & qu'elle avoir été fi marquée , que pour plaire a Ginguet & a Tri* palle , il avoit fallu avoir peu d'attachemenr pour Titi. On fe fouvenoit encore de ce que ce prince avoit dit aux courtifans, lorfqu'ils négiigeoient Ginguet dans la maiadie dont on croyoit qu'il alloir mourir. Enfin, on rappela rp.ute.s les marqués de fageflê, de bonté , de modération , de générofité qu'il avoit toujours données , cc on concluoitque 1'afFaire des diamans n'étoit afluré-r ment qu'une punition düe a 1'avarice du feu rol & acelle de la reine fa femme, qui s'étoit e.m-r paree injuftement d'un préfent dont quelque grande Fée vouloit récompenfer-ia benré &c la bienveillance de Titi; & que .la mort du chat n'avoit été que pour punir Tripalle' de fon in-i différence pour un fils qu"e!ie: aüroit dü aimer. En effet, il y a des mères qui fonr relles, qu'on les puniroit plus par la mort de leur chat, que par celle de leurs enfans; mais ce'.a. ne difpenfe point les enfans du refpecF qu'üs doiveut a leurs père & mère. Titi étoit perfuadé qu'on devoit

Sluiten