Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Titi. 25 j fa maan, qui s'étoit fi fort ferrée, qu'elle ne s'étoit point ouverte par les mouvemens convulfifs que cette femme avoit eus. C'eft un bonheur , dit la fée , qu'elle ne foit pas morte de furprife & de joie; elle n'avoit jamais vu tant d'or de fa vie, & n'avoit jamais été fi miférable. Quand elle fut parfaitement revenue k elle, Diamantine lui dit: ma bonne femme, vous vouliez voir le roi, fachez que c'eft lui qui vous a donné ces deux ginguets d'or; le voila, voyez-Ie bien, & apprenez 1'ufage que vous devez faire de ces deux ginguets. Si vous faites ce que je vais vous dire, vous êtes riche k jamais. Metrez - les tous deux dans une petite bourfe, ou dans uneboke, & n'en changez jamais qu'un a la fois, de forte qu'il en refte toujours un dans la boire ou dans la bourfe': alors celui que vous aurez changé y reviendra , pour vu qu'en le changeant, vous achetiez quelque chofe d'utile k une métairie, ne füt-ce qu'une poule, une fourche, un grofeillier, ou un oignon; & n'ayez point de fcrupule, pourfuivit Diamantine , qui s'appercur que ce difcours caufoit quelque répugnance a cette femme, ce n'eft pas la piftole volante, je fuis fée, & non pas forcière; aucun de ces ginguets ne reviendra vous trouver qu'après en avoir produit un autre k celui qui vous 1'aura changé, s'il en fait aufli un bon ufage. Ainfi vous pourrez

Sluiten