Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

eu Prince Titi. 351 fe rapprochant du roi, nous venons de prendre une ferme réfolution de mertre dans notre union tant d'attention & de complaifance , que nous nous réuniffons aujourd'hui, pour ne nous féparer jamais. Je le fouhaire de tout mon cceur , dit Forteferre j je veux fcavoir ce qui en fera ; je donnerai ordre qu'on m'en informe.

Après les avoir alfuréstous de fa protecFion, fait un préfent de ginguets d'or aux hommes, & promis aux femmes de leur envcyer a chacune un diamant, qui feroit en même tems le fymbole de leur vertu, & une marqué de fon eftime; ce grand roi, avant que de les congédier, voulut les honorer, ou plutot honorer en elles la vertu, en leur donnant a chacune un baifer. Je me ferai honneur, leur dit-il, du baifer que je vous donne j qui peut fe vanter d'avoir donné dans fa vie un baifer a quatre femmes telles que vous? Toutes ces diftincFions excitèrent vivement 1'envie des boiteufes, qui s'en trouvoient très-mortifiées; mais ce fut un excellent exemple pour les Elles qui n'avoient encore rien fait pour boiter. L'ignominie des unes, 1'honneur que recurent les autres empêcha de tomber plufieurs Elles qui étoient fur le bord du précipice, & qui fans eet aiguiüon de la vanité, auroient peut-être boité des deux jambes.

Sluiten