Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ff? H i 5 t o i r. e

qualité avoient leur place marquée ainfi que leut Parure; le peuple eut la üenne, il devoit danfer non point * la cour, mais dans la capitale, au milieu d'une halJe qui devoir être agréabiemenc decoree.

Mais Titi & Bibi, toujours plus fenfibles malgré leur bonheur, rendirent une déclaration qui mé. nre d'être rapportée en entier. « Chers feigneurs, » fujets & amis, honneur & falut a rous : nous. " connoinons fi parfaitement 1'extrême affeócion » que vous nous portez, que nous fommes af" fures d'avance des foins que vous allez vous ** donnerP°»r rendre la fête brillante. Nous nous » emprelTons de vous mander que de beaux ha» bus, qui vous couteroientcher, & qui peut» etre feroient rqineux, ne font pas ce qui ren, » dra d nos yeux la fête fuperbe. Venez-y avec » contentement.déployez devant nous un air » de joie, que nous puiffions dire a parr nous : * ,Ce bJ0nhem' ne % payé par les regrets du » lendemain. Nous vous ordonnons de ne pa» roïtre que dans Ie coftume que nous avons déja » prefcru. Croyez que les bons rois font bien » plus fatisfaits de la félicité univerfelle qui » dure toujours, que d'un moment de Pete qui " s'évanouit en fumée „.

Cette déclaration fut recue avec tranfport, & Chacun fe difpit: voija donc une fête qui ne uqus.

Sluiten