Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Bretonnes. 63 cher prince, reprit Entendement, de pouvoir fi facilement contribuer a votre bonheur! Oui, vous pouvez a votre gré difpofer non-feulement de cette ftatue, mais encore de tout ce que je pofféde ; ma reine y voudra bien confentir.

Vipérine témoignant au roi qu'il étoit le maïtre abfolu , envoya auffi-töt chercher la ftatue de Vérité , pour la remettre entre les mains d'Engageant. Mais quelle fut la furprife du prince Entendement , 6c de fon illuftre époufe , lorfqu'on leur vint dire qu'elle ne fe trouvoit plus dans le tréfor ? Ah! malheureux que je fuis, s'écria ce prince ; le traitre Fourbadin me 1'aura enlevée , appréhendant fans doute qu'elle ne découvrit fes impoftures a la reine, 6c je nefuis plus en état d'arracher de lui, par la force des tourmens , 1'aveu de ce qu'il ea a fait. L'on fit auffi-töt des perquifitions exaétes par tout le royaume , 6c ce ne fut qu'après bien des peines que l'on découvrit que ce fourbe 1'avoit vendue une fomme très-confidérable a un marchand étranger qui étoit parti fans qu'on put favoir quelle route il avoit tenue ; ainfi la joie que les princes avoient eue de fe croire bientót poffeffeurs de la ftatue de Vérité, fut de courte durée. On réfolut fur le champ de s'embarquer pour chercher ce marchand; 6c

Sluiten