Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Bretonnès.' 131 s'approchoit, & regardoit comme une chofe impoffible de la retirer des mains du cruel Cubulanbuc. Mais les trois princes s'étant eourageulement préfentés devant lui, le fup* plièrent de leur donner un de fes é'éphans, pour terminer cette grande aventure. L'empereur les fit conduire dans fa ménagerie ou en ayant choifi un qui paroiffoit d'une force extraordinaire, ils Ie conduifirent dans la couf de leur appartement, & lui ayant lié les quatre. jambes & la trompe avec des chaïnes de fer, ils le faignèrent a la gorge, &c le firent mourir en peu d'heures. Alors le prince Entendement, fous la figure d'Indigoruca Brachmane indien, fe fervant du fecret de Pythagore , ranima ce monftrueux animal, & lahTa fon propre corps étendu fur la place, les princes fes frères 1'ayant relevé, le firent meftre dans un grand cofFre d'ébene , que l'on avoit préparé pour cela, &£ Engageant ayant remis fon épée nue entre les mains de Bel Efprit, habiüé en Sauvage, ils envoyèrent dire a l'empereur, que s'il vouioit le lendemain fe rendre k la place fur les neuf heures du matin, ils tScheroient de vaincre tous les obflacles que Cubulanbuc apportoit a la délivrance de Brillante. Le roi, tranfporté de joie, fit publier cette nouvelle a fon de trompe. On bant auffi-töt des échafauds que

1 ij

Sluiten