Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

iÓ4 Timandre baguette étoit au chevet du lit; elle la prit, &C touchant Timandre,elle lui dit: ingrat,puifque je ne puis plus t'infpirer d'amour, deviens fi différent de toi-même que tu ne puiffe jamais plaire a qui que ce foit. Dès qu'elle eut achevé de prononcer ces mots , le prince devint un papillon couleur de rofe & bleu; la fée le métamorphofa ainfi par une forte d'injuftice , en attribuant a fon inconftance ce qu'elle ne devoit imputer qu'a fa difformité. II ne changea point de facon de penfer en changeant de figure. Gracieufe lui laiffa le fouvenir de ce qu'il avoit été , & le chaffa du palais & du jardin des graces. II s'en éloigna avec viteffe afin de ne plus voir le monftre qui venoit de le métamorphofer , & vola plufieurs mois fans favoir ou il alloit; il étoit trifte & chagrin , & n'efpéroit plus goüter aucun plaifir, cependant il craignoit que la parque cruelle ne tranchat le hl de fes jours; le moindre oifeau le faifoit trembler. Tous les hemmes fe reffemblent en ce point, c'eft en vain qu'ils fe récrient fur leurs malheurs & fur le defir de la mort, il n'y en a pas un qui ne cherche a prolonger fa vie. Timandre prenoit autant de foin de fes jours que s'il eüt été Je plus heureux des mortels. Après avoir longtems volé, il fe trouva a 1'entrée d'un bois dont les arbres paroiffoient avoir plufieurs fièelesjil

Sluiten