Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

*?4 rtï Prince

trouva fur le bord de la mer ; elle appercut la' princeffe fa fceur qui regardoit avec attention un brillant d'une groffear & d'une beauté furprenantes ; un oifeau venoit dele laiffer tomber fur fa robe, en lui difant de le conferver avec foin, paree qu'il la préferveroit un jour d'un grand da* ger, fi e'le avoit re cours a lui. Aigremine enchantée de la beauté de cette pierre admirable, voulut s'en emparer; elle en fut empêchée par un petit homme qui fe trouva derrière elle, & dont la figure épouvantable lui fit prendre la fuite, auffi-bien qu'a la princeffe Aimée. L'une & 1'autre fe retirèrent dans la forêt.

Ce petit homme avoit trois pieds de haut; fa tête plate & fort large étoit ornée de grands cheveux roux ; fes yeux étoient enfoncés, & fi peu ouverts, qu'on ne les auroit jamais diftingués fans le rouge éclatant dont ils étoient bordes; fon nez étoit long & pointu, fes joues pendoient jufques fur fa poitrine, & fa bouche & fon menton étoient garnis d'une barbe rouffe, longue oc touffue. Son corps tout contrefait n'étoit foutenu que d'une jambe fur laquelle il étoit pofé comme fur un pivot; mais il étoit fi bien en équilibre,que le moindre vent le faifoit tourner fans difcontinuer,c'eftpourquoiil nefortoit que lorfque fair étoit extrêmement calme j

Sluiten