Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 7i )

:prote<fteur de 1'Accufé; celui-ci donc n'aurait peri fonne dans ce tribunal qui plaidat pour lui, ou même «qui intercédat pour lui & il ferait entierement livré t a la difcrétion de fes juges: Que n'aurait ■ il pas a Icraindre de la rigeur de ces juges qui forment danslun certain fens, un peuple étranger pour lui, une : fociété conftament & puiffament oppofée a la fociété i bourgeoife de la Colonie. C'eit dans ce cas pari ticulier, qu'on pourrait dire, que les Colons n'ont ] plus le caraélere originel de Républicains; c'eft dans

ce cas, le plus délicat, oü un Colon puifle fe trouver, qu'il perdrait tous les avantages de la liberté que la Compagnie s'était engagée de lui conferver, lorsque lui, ou fes ancêtres fe font expatriés, comme je 1'ai remarqué dans le premier Chapitre: c'efl: cependant dans ce cas, oü il eft queftion de fon honneur, de fa liberté & de fa vie,, que le Colon doit fpécialement rétrouver le droit de fe deffendre en individu d'une fociété libre. La Grand-Seigneur, fait couper la tête, ou envoye le cordon fatal a ceux de fes malheureux Sujets qui lui déplaifent; le plus grand aéle de clémence que les Ottomans puiifent attendre de leur Defpote, s'eft d'étre condamnés, fans forme E 4 de

Sluiten