Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 244 )

d'ailleurs il confte, qu'il n'y avait pas de fraude. La Compagnie n'a pas plus le droic de défendre 1'entrée des farines provenanc du cru des Colons, qu'elle en a , a défendre 1'cntrée du bied , du vin, &c. En un moe, tous & chacuns les produits des terres de la Colonie , ont par la Conftitution - même , le droic d'entrer au chef - lieu, en payant a la Compagnie la dixme , en efpece, ou enargent, conformément aux reglements faits a ce fujet, lorfque la Compagnie dit qu'elle e(t fuffifament pourvue & qu'elle refufe d'acheter au Colon le furplus de fes denrées. En s'autorifant donc de la banalité du Moulin fans aucune reftriftion, Mr. le Fifcal cherche évidemment a fe juilifier au moyen d'une furprife dans laquelle tous ceux qui ne font pas particulierement inftruits du fait, doivent néceflairement tomber. Eh! combien y a-t-ild'hommes inftruits a fonds, en Europe, fur les détails de la Colonie du Cap ? Peut - étre fur mille, n'en trouverait - on pas un.

Mr. le Fifcal paffe légerement , fur un autre chef d'accufation, qui a mon avis, efl celui de tous qui méritait de fa part, une attention des plus ferieufes: car le fait efl un des plus graves k fa charge en

le

Sluiten