Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 251 )

d'ailleurs de pieces juftificatives, n'en fournit pas une feule qui attefte la vérité du fait tel qui 1'expofe ; au lieu que la plainte fur ce fait, eftappuyée fur deux déclarations formelles cotées n°. 6. & n°. 7. qui fervent de pieces juftificatives aux Mémoires des Députés de la bourgeoifie, & que Mr. Boers cite lui • même p. 26 de fa réplique. Quoique Mr. le Fifcal foit trés-véridique , pour convaincre les Leéteurs incrédules, il aurait du ce femble, oppofer piece juftificativea piece juftificative. Cela eüt mieux valu, que la i8eme- Fable de Pkilepkus, traduiteen Francais par Mr. de Bellegarde. p. 28. Ce n'eft pas d'une Fable qu'il s'agit , c'eft d'un Fait.

Mr. le Fifcal, par un raifonnement trés-long, s'attache a prouver , qu'il valait mieux condamner a des amandes pecuniaires les bourgeois atteints & convaincus de vol , que de les pourfuivre criminellement & de les expofer aux peines affliétives & infamantes même au danger trés-imminent d'étre pendus fur le rivage oü ils avaient commis leur crime. Le premier parti felon lui, eft plushumain, plus décent & plus convenable a 1'honeur de toute la Colonie , oü toutes les families font aparentées par

dec

Sluiten