Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Philofophie dans la Religion. 39

révélées eft une pitoiable crèdulité; la pieté & la dévotion ne lont que pure fuperftition. On s'effbrce de periuader , qu'il n'y a que le vulgaire ignorant, ou de petits efprits, qui puiflent croire les miracles qui ont confirmé la divinité de la révélation ancienne & nouvelle; on ofe avancer fans rougir, que les miracles ont prefque toujours été faits parmi des peuples grosfiers ; ou que fi des nations civilifées les ont admis, c'eft paree qu'elles les ont re<pus de pere en fils d'ancêtres ignorans & barbares. Le dogme de \"immortalité de l'ame n'eft qu'une invention puhtique, dont les Philofophes & les Légiflateurs fe font fervi pour donner plus de force aux fanótions de la loi naturelle. Rien ne nous oblige a croire, que l'ame eft diftinóte du corps, & la matiere peut fort bien penfer. En adoptant ces admirables principes, vous ferez a couvert de la crèdulité. Voulez - vous enfüite vous affranchir de la fuperftition ? Nos Philofophes vous en enfeigneront le moyen. Ne vous embarralfez pas de la crainte d'un Dieu. Ne vous gênez pas , & fuivez les penchans de la Nature. Soyez honnête homme, c'eft-a-dire, ne faites rien, qui vous expofe a la rigueur des loix humaines. Mais du refte vivez au gré de vos defirs: goütez fans fcrupule tous les plaifirs de la vie, & ne troublez pas votre tranquillité par un refpect inutile pour des C 4

Sluiten