Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

VENLEVEMEUT

D'ENOCH

AU CIEL.

Zdinfi Enocb marcha avec Dieu, & ne parut plus, car Dieu le prit. Genes. L Ch. V. vs. 24..

NEUVIEME SERMON.

C'est une dédaration bien propre a infpirer du zele pour le fervice de Dieu que celle, que nous lifons 1 Som. 12. Th°~ mrerai ceux qui iribonorent. Ces paroles font partie du Difcours , qu'un Prophete tint de la part de Dieu au fouverain Sacriiïcateur Héli. Ce Pontife, inftfuit des prolanations & des defordres fcandaleux de lès fils, ne les reprima point, comme il 1'y étoit obligé. II fe borna a quelques exhortations, a quelques cenfures, & témoigna une honteufe mollefle dans une occafion, oü 1'intérêt de la gloire de Dieu 1'appelloit a prendre les mefures les plus vigoureufes. Dieu juftement indignè d'un fi lache procédé , fit dénoncer les derniers malheurs k Héli & a fa familie, parcequ'ü avoit eu plus d'égards pour fes fils, que pour 1'honneur du Dieu, dont il étoit le Miniftre, & c'elt

Exerde.

l Sam. IL, 30.

Sluiten