Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Matt. XIII. 55.

lean. VIII. as.

& ix »«, jean.vii.5.

Jean. VIII. 48. & IX. 24.

Luc. X. 3.

216 SERMON Jur le nom

Dans un coin de la Galilée, parmi ce que la nation Juive avoit de plus méprifé, éloigné du commerce des grands , des riches, & des nobles; &, ce que nous avons tout lieu de croire, gagnant fa vie par le travail de fes mains. Enfuite quand \\parut en public, il fut plusconnu, je 1'avoue; mais non pas moins méprifé. II a pour cortege douze pêcheurs, ou autres gens .d'une condition baffe. La fituation de fes pareus lui eft reprochée: onle traite d'homme de rien, d'homme inconnu & duquel on ne fait d'oü il efl: il eft rtjetté par les perfonnes les plus diftinguées; fes freres même ne croyent point en lui: fes ennemis le traitent de Samaritain & de démoniaque, ils le dépeignent comme m méchant homme, ils décrient fa perfonne, fa do&rine,. fes miracles même. »

3°. Enfin, confidérez le dans fa mort. Trahi par un de fes difciples, renié par un autre, abandonné de tous, il eft entre les mains de fes adverfaires comme un agneau au milieu des hups: injure , faux témoignage, infultes atroces s'uniffent contre lui. Battu de coups, déchiré de

ver-

Sluiten