Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(P3 )

ainfi c'eft a tort que Lipfe Sc d'autres écrivains l'ont condamné fans avoir affez examiné fes défcnfês.

Averroês, pres d'un fïecle auparavant, s'étoit moqué des trois Religions, Sc avoit dit que (*) la Religion Judaïque étoit une Loi d'enfans, la Chrétienne une Loi d'impoffibilité, £5? la Mahométanne une Loi de pourceaux.

Dêpüis, plufieurs ont écrit avec beaucoup de liberté fur le même fujct.

On lit dans Thomas de Cantimpré qu'un Maïtre Simon de Tournay difoit que trois Sédutleurs, Moyfe , Jéfus- Chrift fjf Mahomet avoient infatué de leur doEtrine Je genre humain. C'eft apparemment ce Maitre Simon de Churnay dont Mathïeu Paris conté une autre impiété, Sc le même que Polidore de Virgile appelle deTurway , noms 1'un Sc 1'autre corrompus.

Parmi les Manufcrits de la Bibliothèque de M. 1'Abbé Colbert que le Roi a acquis en 1732., il s'en trouveun nomméroté zon. qui eft d'Alvare Pêla^e, Cordclier Efpagnol Evêque de Salves Sc Algarve connu par fes livres de Planclu Ecclefta qui rapporte qu'un nommé Scotus Cordelier Sc Jacobin, détenu prifonnier a Lisbonne pour plufieurs impiétés , ■ (*J apud Nevkanum 1. Sylvae nupt. 2. n. 121,..

Sluiten