Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(I")

tem zttferrogantis: 8c il eft probable que jfrawfendorff, en exigeant qu'on ne copial pas fon livre, entendoit qu'ón ne le tranfcrivit point ; ainfi mon expédient fut que nous en fiffions une traduétion : Frecht y confentit après auelques difficultés, 8c nous mimes auffitöt la main a 1'ceuvre. Enfin nous nousvimes maitrcs du livre le Samcdi vers minuit. Je repaffai enfuite a. loifir notre hative traduction, 8c nous en primes chacun une copie , nous engagcant de n'en donner a. perfonne. Quant a Trawfendorff',_ il tira les yoo. Rixdales du Libraire qui avojt cette commiffion d'un Prince de la Maifon de Saxe, qui favoit que ce Manufcrit avoit été enlevé de la Bibliotheque dc Munich, lorfqu'après la défaite des Francois 8c des Bavarois a Hochftet les Allemands s'emparerent de cette ville oïi Trmvfendorff , comme il nous 1'a raconté, étant entré d'appartement en appartement, jufqu'a la Bibliotheque de S. A. Eleét. , ce paquet de parchemin & cc cordon de foie jaune s'étant offerts a fes yeux, il n'avoit pu réfifter a la tentation de le mettre dans fa poche , fe_ doutant qu.e ce pouvoit être quelque piece cui-ieufe •, en quoi il ne fe trompoit point. Refte, pour faire 1'hiftoirc entiere dc

Sluiten