Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

xlïj DISCOURS même inflruite des changemens qui arrivoient dans les fluides, quoique fon attention fe relachatqüelquefois; qu'elle avoit foin de réparer les défordres qui furvenoient, & que lorfque le corps étoit épuifé psr la fatigue , elle favoit fe dérober aux imprefficns extérieures , & amener ainfi le fommeil pendant lequel elle travailloit tranquillement ck a loifir. Enfin les Stahliens attribuoient les maladies a ce que 1'ame étoit fouvent négligente ou pareffeufe a remplir fes fonêtions; a ce qu'elle fe lailïoit aller quelquefois au défefpoir ou a la crainte par des caufes légères, ce qui lui faifoit abandonner lachement la partie, ou exciter, dans fon trouble , des mouvemens nuifibles a l'économie animale,

Sluiten