Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

hij DISCOURS qu'il touchoit, qu'il fentoit, qu'il goütoit, qu'il entendoit, fon ame dut éprouver des fenfations dont les animaux font abfolument privés; de la, la réflexion, la mémoire , 1'imagination ; ck par ces moyens, fon entendement dut acquérir des connoiffances ou les bêtes ne fauroient atteindre. Voyez le Traité des fenfations de M. l'abbé de Condillac, oü il développe > d'après 1'obfervation, 1'origine & les progrès des connoiffances humaines, en fuppofant une ftatue organifée comme nous, & animée d'un efprit privé de toute efpèce dJidée. Obfervez encore de quelle manière un enfant cherche a s'inftruire fur tout ce qui 1'environne.

D'un autre cóté, par les rapports de 1'ame avec ce que nous appel-

Sluiten