Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

42 E [[ai fur les facultés venge fur celui qui le piqué ; or , pour exprimer ainfi la fenfation qu'il reffent, il fuffit qu'une irritation violente porte fur le centre du fyftême fenfible , pour que 1'aótion des mufcles qui le font crier, fuir ou fe venger, foit riéceffairement déterminée.

Voila donc la difpofition des organes de la fenfibilité & de 1'irritabilité. Tout concourt a prouver que l'aéïion de ces organes dépend d'un fluide qui émane du cerveau. & qui eft diftribué par les nerfs dans le tiffu intime de nos parties. Je n'ai point cherché a approfondir la nature de ce fluide, paree que je n'aurois pu le tenter fans m'égarer dans des fuppofitions abftraltes & métaphyfiques, comme ont fait la plupart des phifiologiftes. Ils ont fuppofé des efprits animaux

font blefles ; le mouton, Ie hceuf, Ie cheval , &c. ne pouffent aucun cris, tandis que le chien , Ie ccchon en pou/Tent de percans, ce qui dépend, fans deuce, de l'orgonifation de ces animaux.

Sluiten