Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de VAmé. l6"i' iorfquil plaidoit fans préparation au barreau, & qu'il raviffoit faudience par fon éloquence ? Ce n'eft donc point par une marche méchanique qu'on peut devenirun génie fupérieur. Suppofons qu'un écrivain mette en pratique leslxons de fon profeffeur, qui lui a enfeigné ce que e'eft que métapaore , allegorie, antonoitiafe, dntuhèfe, projopopée , prétéridon f Jiypotkj'pofe,èic. & i'ufage qu'on doit faire de ces figures dans un poëme, dans un difcours; eet auteur ne fera jamais qu'un écrivain froid & fervile.

On croit encore difpofer de loin Ia jeuneffe a fe diftinguer un jour par Ie génie, en lui mettant de bonne heure fous les yeux les ouvrages les plus fublimes des anciens & des modernes. A peine un enfant fait il prononcer quelques mots qu'on lui inculque dans la mémoire les chefs* d'ceuvres de la Fomaine : dès que eet enfant eft forti des baffés claffes, oü il a appris les premiers élémens des langues favantes onlui met entre les rnains Cké*

Sluiten