Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de l'Ame. *£p occafions que 1'auteur du Syftime de la. nature a pu fe'duire a certains égards; mais lorfqu'il a e'té quefHon de Ia liberté de rhomrne, fon ignorance ( malgré fes prétentions ) & fon aveuglement 1'ont conduit dans des erreurs trop dangereufes pour que je négligé de dévoiler les fophifmes multipliés qui fervent de bafe a fa doéh ine.

II commence par jetter un coup d'ceü, fuivant fa manière de voir, fur la con* ditkm de fhomme. « Nous naiffons, dit» il, fans notre aveu ; notre organifation » ne dépend point de nous; nos idéés » nous viennent involontairement ; nos « habitudes font au pouvoir de ceux qui » nous les font contraéier; nous fommes » fans ceffe modifiés par des caufes, foit » vifibles , foit cachées, qui règlent né» ceffairement notre facon detre; nous » fommes bien ou mal, heureux ou mal33 heureux , fages ou infenfés, raifon53 nables ou déraifonnables , fans que *t notre volonté entre poyr rien.dans ces

H

Sluiten