Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

174 'Effai fur les facultés font nécelfaires lorfqu'un ftimulus maté^ riel excite leur irritabilité; 1'ame n'a au^ cun pouvoir fur leur aétion, foit pour la déterminer, foit pour Parrêter, non plus que fur; celle de toutes les autres parties , comme les vaiffeaux , les glandes , le ïiffu cellulaire , les membranes, la peau & lés nerfs.

ïl n'y a donc que les mufcles proprement dits qui foient foumis a 1'empire de 1'ame : mais il faut encore connoitre quelles font les fonétions de ces parties, pour avoir une juffe idéé des 2Ctions que 1'ame peut diriger. Ces mufcles fervent a la progreffion, aux mouvemens des bras, des mains & des doigtsj ils fervent a nous faire exprimer nos idéés paria parole;ils fervent ala maftiration, a la déglutition, aux mouvemens des yeux, a marquer fur le vifage les différentes impreffions que les organes du fentiment éprouvent dans les paffions; enfin ils font mouvoir la téte & le corps fur la colonne vertebrale. Mais il ne faut

Sluiten