Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Sj6 Ejjai fur les jaeuhês Fai expliqué en fon lieu,les mouvemens de différens mufcles dont Padion lui fert a aller chercher fa nourriture, ou a s'unir a 1'objet de fon amour ; au lieu que la frayeur ou la crainte déterminent, dans d'autres mufcles, 1'adion qui éloigne le menie animal de 1'ojet de fon averfion. Nous obfervons encore d'autres "caufes déterminantes de 1'adion mufculaire dans les animaux : le trop long re* pos, par exemple , leur caufe fans doute, comme a nous, des inquiétudes dans les membres qui les obligent machinalement a fe remuer, è aller , venir, sagiter , fans y être excités par aucune autre fenfation. Enfin, qu'une mouche piqué un cheval, cette fenfation, qui porte fur Ie plexus folaire de eet animal, détermine les mouvemens de fa queue, de fes jambes, de fa tête , qui tendent tous a chaffer la mouche qui le tourmente.

Telles font les adions qui nous font communes avec les bêtes ; elles fontné*ceffaires dans elles; elles le font égale-

Sluiten