Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

210 ËJJat fur les facultés

n'avions pas une ame dont les facultés combinées avec Faótion de ces organes, font la fource des productions de 1'efprit, du génie & des talens.

Nous avons vu que les mufcles, proprement dits, font les feules parties de notre corps qui foient foumifes k la volonté de 1'ame: eft-il une preuve plus évidente de la bonté ineffable du divin Créateur ? Car a quoi auroit tenu notre exiftence fi l'action des parties qui exécutent lesfonctions vitales & naturelles, comme le cceur, 1'eftomac, les inteftins &c. eut été foumife a la volonté de Fhomme? L'ignorance, une.fenfation facheufe . le caprice, la folie auroient pu tous les jours nous faire ceffer de vivre.

Enfin, tout nous annonce , tout nous prouve qu'en créant l'homme, Dieu Pa deftiné a jouir d'un bonheur éternel s'il le mérite : ce n'eft point k nous de raifonner fur les vues de fa juftice; mais il eft eer-

Sluiten