is toegevoegd aan je favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

iyo Etats

a aucun d'en douter, puifque 1'églife univerfelle, en la perfonne de notre Sauveur, dont les papes font vicaires, chante tous les ans, en faveur des rois, pour les guérir de 1'appréhenfion hérodienne:

Non eripii mortalïa, Qiü regna dat cucleflia.

■ Ces vers font de Sedulius, poète efpagnol.

Quand bien cette propofition feroit problématique, comme vous affurez qu'elle eft en la fol, nous pouvons prendre tel parti qu'il nous plaira; ainfi que 1'églife, par labuüe du pape Sixte IVS a déclaré problématique la créance de 1'immaculée canception de la Vierge, que toute 1'églife gallicane a toujours tenue prévenue de grace; les théologiens dé Paris 1'enfeignent ainfi, & le font tenir pour réfolu en la foi, & jurer a tous leurs fuppöts, puifqu'il eft libre de rendre un honneur exubérant a cette Vierge , de laquelle nous avons tant recu, & efpérons encore du fecours; ne lui déférons-nous pas cet honneur, fuivant le confeil des pères de 1'églife, qui nous permet de croire d'elle ce qui lui eft le plus avantageux?

De même, fi magna licet componere parvisx s'il eft problématique en la foi, de rendre cet honneur a nos rois, de les tenir indépofables de leur trone, pour quelque fujet que ce foit|