Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

VIII

avant-propos

Puisse ce livre rendre quelque service a ceux qui désireraient mieux connaitre 1'histoire de cette belle langue francaise, qu'on ne peut étudier sans 1'aimer toujours davantage.

Leiden, décembre 1918. K. S. d. V.

PRÉFACE POUR LA SECONDE ÉDITION

Ces dernières années les études syntaxiques ont attiré de plus en plus 1'attention des savants: de nombreuses monographies et des travaux d'ensemble ont paru; des points de détail ont été précisés; des questions de principe ont été posées et discutées, souvent avec passion; et un travail comme le nótre, quelque modeste qu'il soit, ne saurait s'en désintéresser impunément. D'autre part, puisqu'il s'agit d'une seconde édition d'un livre qui, malgré ses faiblesses, a prouvé son droit a 1'existence, nous avons tenu k garder 1'économie du plan et a ne pas grossir trop le volume par des discussions intéressantes sans doute, mais étrangères a 1'esprit du livre; nous avons surtout apporté des corrections de détail et complété les indicaüonsbjWiojjapJüa^es; si Ton compare cette édition avec la premiereT^n^cönstatera qu'il y a , relativement peu de pages qui n'aient pas subi quelque changement si ï léger qu'il soit. Telle qu'elle est, nous espérons que cette nouvelle édition" pourra rendre quelque service a ceux qui voudraient s'initier a Tétude de la syntaxe historique du francais et qu'elle les amènera a regarder de plus prés les questions qu'on n'a fait qu'effleurer ici et a prendre connaissance des beaux travaux qui ont paru dans notre pays comme k Tétranger.

Nous ne voulons pas terminer cette préface sans exprimer notre profonde reconnaissance envers M. Salverda de Orave, professeur k 1'Université d'Amsterdam, et M. Fehr, professeur au. lycée classique d'Amsterdam, qui en nous envoyant une série d'intéressantes observations, nous ont permis de corriger et d'améliorer plusieurs passages.

Nous tendns a remercier aussi notre élève M. van der Weel, professeur k Warffum, de ce qu'il a bfbi voulu nous aider dans la correction des épreuves.

Groningen, septembre 1926. K- S. d. V.

Sluiten