Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i

DOSIA.

qu'elle a dix-sept mois et demi. . . Mais j'ai fait la cour a toutes les autres, et. . . j'en ai enlevé une! Le capitaine Sourof était devenu trés sérieux.

— A quelle époque as-tu fait cette belle équipée 1 ? demanda-t-il a Pierre.

— II y a environ six semaines, répondit celui-ci: c'était pendant mon dernier congé.

— Et tu ne nous en as jamais parlé? Ob! le cachottier *! Oh! le ïnystérieux! Oh! le mauvais camarade! crièrent les jeunes fous en frappant dans leurs mains.

— Voulez-vous savoir mon histoire ? demanda Pierre Mourief en reposant sa grande cuiller.

Le punch ne flambait plus que faiblement; les plantons 3 avaient allumé de nombreux candélabres; il faisait clair comme en plein jour.

— Oui! oui! cria-t-on. Sourof n'avait pas 1'air content.

— Pierre, dit-il a demi-voix, pense un peu a ce que tu vas faire.

— Oh! monsieur le comte, répondit Pierre avec une gravité d'empruht, soyez tranquille: on n'offensera pas vos oreilles.

Le comte réprima un geste d'humeur.

— La! dit Pierre en posant la main sur le bras du jeune capitaine,' tu m'arrêteras si tu trouves que je vais trop loin.

— Ah! le bon billet *! s'écria le voisin d'en face.

1 Equipée, action légère, irréfléchie.

1 Cachottier, celui qui se plalt a faire mystère de choses de peu d'importance. 8 Planton, oppasser.

* Ah! le bon billet (qu' a La Chdtre), exclamation ironiqae pour exprimer 1'incrédulité au sujet de 1'accomplissement d'une promesse (en hollandais: nu, dat moet je maar geloo ven!) On en explique ainsi 1'origine: Le marquis de la Chfitre, amant de Ninon de Lenclos, étant ohligé de partir pour 1'armée, avait exigé d'elle un billet oü elle s'engageait a lui être fidéle. A quelque temps de la, Ninon se rappela, mais trop tard, cette promesse et s'écria en riant: „Ah! le bon billet qu'a La Chfitre!"

Sluiten