Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fougueux traducteur qu'en ce pays on continue a préférer Homère (1777). Mais il y a la un signe des temps. Sébastien Mercier, lui, ne dit pas positivement qu'il préfère Ossian a Homère, sauf pour les qualités morales de ses héros; mais nous savons qu'il met tres haut le Barde, et il a prononcé cette parole irrespectueuse: „Le divin Homère nous ennuie." En Suède on oppose Ossian a Homère comme le valant bien; et le parallèle Ossian-Homère donne lieu a trois dissertations académiques d'Upsal de 1792 a 1795. J'en trouve une autre sur le même sujet a Leyde en 1799. Herder met les deux poètes au même rang ou a peu pres: en 1767 il reproche a Lessing son hellénisme trop exclusif, et encore en 1795 il donne sa dissertation Homère et Ossian fils de lear époque. Voss va plus loin: „L'Ecossais Ossian est un plus grand poète que 1'lonien Homère", dit-il en 1772. Klopstock aussi: dans l'ode Notre langue et dans une épigramme de 1774, il se demande si Ossian n'éclipse pas la gloire d'Homère, de manière a laisser prévoir la réponse. 11 est vrai que Voss et lui ont rabattu plus tard de leur enthousiasme. Fontanes, plus timide, disait seulement en 1780: „Le sublime Ossian, comme Homère inégal..." Notons enfin que pour Kellgren a Abo en 1774, et pour plusieurs autres, Ossian réalise aussi bien que le chantre d'Achille 1'idéal grec mis en lumière par Winckelmann, de „simplicitë noble", de „grandeur calme".

II résulte de ce genre d'admiration et de ces rapprochements que, contrairement a ce que les historiens de la littérature ont tendance a admettre, Ossian n'a nullement été pour tous le modèle ou le point de départ d'une poésie nouvelle opposée a la poésie classique, plus vague et rêveuse, plus personnelle et irrégulière. C'est bien dans ce sens que le tirent les préromantiques et c'est dans eet esprit que 1'adoptent les iconoclastes; mais beaucoup d'autres, qui sont de sages classiques, louent en lui les qualités même qu'ils estiment essentielies a toute oeuvre qui compte, les qualités classiques. C'est pour cette raison qu'on ne s'est pas querellé sur Ossian aütant qu'on pourrait le croire, et que 1'admiration a été presque unanime: chacun le tirait a soi et lui faisait parler son langage. Aussi, de 1'extrême droite a 1'extrême gauche des idéés littéraires, du docteur Blair a Sébastien Mercier par exemple, il a des partisans enthousiastes. Seulement si, aux alentours de 1775, on avait réuni dans quelque banquet amical les ossianistes européens les plus notables, je doute fort que leur parfait accord eüt duré au dela du premier service.

Sluiten