Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Mes chets Amisl

Vous rappeler a la suite de quelles circonstances les troupes du 5e Secteur de la Position Fortifiée d'Anvers furent amenées è entrer en Hollande, me semble presque superflu.

Laissés a 1'extrême arrière-garde pour couvrir la retraite de 1'armée, les 30.000 hommes qui sont ici, virent passer toutes les troupes beiges et anglaises en retraite. Elles allaient-oü ? — Personne ne le savait. — La seule chose qui importait alors, c'est qu'elles quittaient la fournaise d'Anvers, ce nid a bombes qui depuis vingt jours et vingt nuits encaissait a chaque seconde des projectiles de tous calibres, cette mer de feu, ce brasier énorme et lugubre, cette abominable vision de PEnfer.

Et tandis que les uns, les jeunes, marchaient le dos è Pennemi vers ce qu'on croyait être le repos, vous, les vieux, receviez la tache de couvrir en vous sacrifiant les 100.000 hommes que Pon avait pu sauver par un véritable tour de force.

Vous avez accepté ce sacrifice avec cette admirable sérénité qui caractérise le soldat beige, avec cette grandeur d'ame qui a forcé Padmiration du monde.

Oui, mes amis, vous fütes les sacrifiés pendant ces heures sombres que nous pass&mes dans le 5e Secteur.

•Ceux qui bnt fui ce poste d'honneur et de sacrifice et qui ont rejoint 1'armée de campagne, qui sont

Sluiten