Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

qualité do vicairo sur la torre du Dicu do la paix, le Papo — avant que le sang n'eüt coulé — s'est cinpressé d'offrir sa médiation, comment cette pieuse démarche a-t-elle été acceuillie? Et pourtant la guerre, dans laquelle non pas les escarmouches mais les grandes batailles se succèdent sans relache, cetto guorre qu'est-elle en vérité, sinon un grand duel pour un regard de travers, sans une ombre de justice?

Après Woerth et Wissombourg et déja foulant le territoiro do la Franco, c'était 1'heure, ce semble, pour un vainqueur généreux, pour un prince chrétien, de ne pas abuserde la victoire; do so rappeler, que la fortune déesse capricieuse, fait et défait, élève et abaisse, tour a tour, 1'objet de ses faveurs ou do sa disgrace; que dans cette lutte formidable des deux cotés, les chances de succès et de revers peuvent varier d'heure en heuro. 11 serait beau sans doute, de voir 1'aigle prussienne planant sur los hauteurs do Montmartre; mais nes'est-on pas déja donné deux fois, en 1814 et 1815, cette satisfaction de la vanité et des rancunes nationales? Les haines entro deux grands pouples doivent-elles se perpétuer, ou ne faudrait-il pas infiniment mieux se souvenir, en temps opportun, des nobles et judicieuses paroles de Vattel. (Droit des Gens, fondé sur la raison naturelle, L. IV. Ch. I § 4).

„Le glorieux et aimable personnage que celui de Pacificateur! Si un grand Prince en connaissait bien les avantages, s'il se représentait la gloire si pure et si éclatante dont ce précieux caractère peut le faire jouir, la reconnaissance, 1'amour, la vénération, la confiance des peuples; s'il savait ce que c'est que régner sur les coeurs, il y trouverait mille fois plus de charmes que dans les conquêtes les plus brillantes".

UTRECHT, 21 Aoüt 1870.

Sluiten