Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

este trouve fraude en sa bouche. Dont le recognoys luy seul mon mediateur, intercesseur, et seul advocat, comme estescript 1 Jean. 2.

A doncq mont demande des ymages et sil nostoit point lisite davoir la representation du Crucifix. Je leur dys: „Coment est il possible que vous me demandez cela, veu que vous lisiez le seripture, et que en tant de lieux trouvez tant par le vieulx et nouveau testameut que telles choses sont deffendues?" Dont je dys que par telz ymages et ydolles est rostee et desrobee lhonneur que appartient a ung seul Dieu.

„Vous nen vouldrez nulz doncq?" direntilz.A doncq je respondys de bon coeur non certes car je suis appris par la Saincte parole de Dieu de n'estre ydolatre: mais estre vray adorateur en esprit et verite. Et tout ceulx qui veullent estre ouy de Dieu je croy quil fault quilz cerchent, et prient le pere celeste qui est es cieulx ladorant des yeulx de foy. Car son filz Jesus nous la ainsy appris comme une chose qui falloit que feusse tenue non a demy, ny ladorer a nostre fantazie, ny a nostre bonne intention mais ainsy quil a dit disant: Et fault que ceulx qui 1'adorent, ladorent en esprit et verite.

Apres mont demande des enfans mortz ne, sans baptesme, silz estoyent saulvez.

Je leur dys que je nen vouloye respondre, mais les laissoye au secret du souverain. Mais des enffantz des fideles, je dys avecq lapostre quilz sont sainctifiez 1 Cor. 7.

Apres mont demande sy je ne creoye point qu'il y avoit ung lieu auquel les ames decedees de ce monde, alloyent pour estre purgee que nous appellons (disoient-il): „purgatoire".

Jay respondut de meilleur coeur, que je croy que jamais ne mangeay et me sembloit que mes entrailles se resiouyssoient en mon ventre: quand cestoit a eest endroit, que parler amon aise je povoye du salut par Jesus Christ et que luy povoye rendre le los, 1'honneur, et la puissance quil luy appartenoit. Jay doncq respondut en grand leesse d'esprit, que je ne recognoissoye aultre purgatoire que le sang precieux de Jesus Christ, le Juste, mon seul saulveur; le quel precieux sang menectoye de toutz pechez tant vertueux est ü. Dont croy fermement que celuy Jesus Christ a fait un sacrifice eternel a jamais: Ayant faict par soy mesme la purgation de noz pechez, est maintenant a la dextre de son pere tousiours vivant pour interceder. Et croy sans doubter que quand le pecheur sest retire de sa mau-

Sluiten