is toegevoegd aan uw favorieten.

Arthur Schopenhauer

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

tration, par sa ruse, par son adresse; 1'orang-outang, devenu adulte, n est plus qu'un animal grossier, brutal, intraitable. Et U en est de tous les singes comme de 1'orang-outang. Dans tous, 1 intelligence décroit a mesure que les forces s'acroissent animal qui a le plus d'intelligence n'a toute cette intelligence que dans le jeune age".

En verder, pag. 87: «Les singes de tous les genres offrent nu rfPP°r^ inverse de 1'Age et de intelligence. Aussi, par exemple, r'n j (esPece de guenon du sous-genre des Semnopithèques et i un des singes vénérés dans la religion des Brames) a dans le jeune age, le front large, le museau peu saillant, le cr&ne eleve, arrondi, etc. Avec 1'age le front disparait, recule, le museau proémine; et le moral ne change pas moins que le P lysique, 1 apathie, la violence, le besoin de solitude, remplacent la pénétration, la docilité, la confiance. „Les différences sont si grandes», dit M. Fréd. Cuvier, „que dans 1'habitude oü nous sommes de juger des actions des animaux par les nötres, nous prendrons le jeune animal, pour un individu de 1'age

ru J°n<teS Je,S qualités morales de 1'espèce sont acquises, et i iintelle adulte pour un individu qui n'aurait encore que sest lorces physiques.

Mair la nature n'en agit pas ainsi avec ces animaux, qui ne doivent pas sortir de la sphère étroite, qui leur est fixée, et a qui ïl sumt en quelque sorte de pouvoir veiller è, leur conservation. Pour cela 1'intelligence était nécessaire, quand la torce n existait pas, et quand celle-ci est acquise, toute autre puissance perd de son utilité".

En pag. 118: „La conservation des espèces ne repose pas moms sur les qualités intellectuelles des animaux que sur leurs qualités organiques".

Dit laatste bevestigt mijne bewering, dat het intellect, evengoed als klauwen en tanden, niets anders is dan een werktuig ten dienste van den wil.

Over den Waanzin.

De eigenlijke gezondheid van den geest bestaat in de volmaakte herinnering. "Weliswaar moet dit niet in dezen zin verstaan worden, dat ons geheugen alles bewaart. Want de levensweg dien wij afgelegd hebben, krimpt in den tijd ineen, zooals die van den wandelaar, die op den afgelegden weg terugblikt, in de ruimte; somtijds wordt het ons moeilijk, de