Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

1'affaire requiert célérité, demande 1'autorisation d'assigner a bref délai; le magistrat se fait son complice volontaire ou inconscient en lui donnant cette autorisation, et le défendeur ne protestant pas dans la suite, la tentative de conciliation est supprimée. (1)

(1) Au tribunal de la Seine, oü cette pratique est d'un usage constant, le juge exige, avant de donner 1'autorisation d'assigner a bref délai, qu'il lui soit justifié que 1'accord des deux parties parait ètre, en fait, impossible, ou que le défendeur, régulièrenient rnis en demeure, par exploit d'huissier, d'avoir a faire droit aux prétentions du demandeur, s'y est refusé, ou n'a pas répondu a cette mise en demeure; son silence peut alors ètre considéré comme un refus de se concilier.

Sluiten