Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

=0,1

dx dg dz du I

d<f>.2 . dq., è'K dcf.j . I

■ x 4- - ii 4- , - s 4- r- «4- = > l

dx dg ' dz du (30).

, dqn dq„ _

v - ® 4" \ y i—a s 4- ï u \ »

dx dg dz du

Eu différentiant les équations (2) on obtient de menie le systènie d'équatioiis:

*■»(,+*•*+*■ ,6+ *',/« + ■••. = «.)

dx ' dg 9 1 dz du /

dg 4 P d»+ *♦» dz + A + .... = <> ,

dx dg dz du S . . . , . , (31),

dg + * + t-- * + +.... = 0 ,

dx dg d z du '

ou dx, dg, dz, du, . . . rcprésentent les variations siinultanees des variables x, g, z, u,. . .

Les u (jt 4~ 1) dérivées partielles des n tonctions (p nienent a l'asseinblant snivnnt:

d«f, dtfj ötf t

dx dg dz du

dq>2 dtf>2 d>i., dq2

j dx ' dg ' dz du (32),

, Ö<Pn ^Pn

i dx dg dz ' du

(jue nous appellerons 1'assemblant tonctionuel.

Cet asseniblant eontient u ligiies et u 4~ 1 colonnes.

Si 1'on donne une vsileur constante a 1 une des variables, les u fonctions honiogènes a n 1 variables se raniènent a un systènie de ti fonctions non-hoinogènes a u variables, tandis que 1 asseinbliint tonctionuel se réduit au déterininant tonctionuel ou au jacobien du svstème de ces u tonctions.

Sluiten