Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Christ, mais non pas a la verité, ains par mystere signifiant: il sensuit que la prestrise est de mesme. Et par ainsi ie dy que 1 Eglise a son sacrifice pour s'exercer, a sauoir le Sacrement du corps et du sang du Seigneur en la reception duquel on fait memoire du sacrifice qu il a vne fois fait. Ioint aussi, monsieur, que vous sauez que les Anciens ont vsé du mot d'offrir pour presenter, p. 300 comme S. Cyprian au sermon de Lapsis, dit que le Diacre // commencera k offrir le calice au peuple qui estoit present. Et Sainct Augustin en 1 epistre a Ianuarius epistre 118. dit, qu'aucuns ont prins plaisir a vne certaine apparento raison, qu'vn certain iour de Tan, auquel le Seigneur a fait la Cene, il fust loisible que le corps et sang du Seigneur fussent offerts et receus apres souper pour vne plus notable commemoration. Offrir se prend la pour presenter et donner au peuple. Et de ciuitate Dei lib. 10. tesmoigne que toutes operations par lesquelles nous sommes conioints et associez auec Dieu, est appelé sacrifice és eglises. Voila comment les anciens ont encor vsé du mot Offrir, pour presenter au peuple, et non pas offrir a Dieu: et mesme ie ne pense pas que vous preniez le mot de sacrifice en vostre Messe en sa propre signification. L'euetque, Ie confesse que les Anciens ont appelé sacrifice toutes operations par lesquelles nous sommes conioints a Dieu: mais cela n'empesche pas que 1 Eglise n'ait vn sacrifice real du corps du Seigneur, non p, 301 pas que le mot de sacri-//fice soit prins en sa propro signification : car il signifie tuer: or nous ne tuons pas Iesus Christ en la Messe: et c est la cause pourquoy les Anciens ont appelé nostre sacrifice, sacrifice sans sang. Gut/, II est bien certain que les Anciens ont parlé d'vn sacrifice sans sang, mais il faut sauoir leur intention. Hs ont ainsi parle voulans demonstrer la nature des Sacremens: et n ont fait difficulte de dire qu'vne hostie sans sang estoit icy offerte en sacrifice, pour distinguer le signe de la verité. Comment pourra-on accorder a cela ce que dit 1'eglise RomaineP a sauoir qu'en son hostie le vray sang naturel et corporel est contenu. Ie say bien qu on respond que 1 hostie est dite estre sans sang, a raison que Iesus Christ n y est point mis a mort, et que son sang n'y est pas espandu: tant y a neantmoins que vous tuez ce que vous sacrifiez, et vn sacrifice ne se fait pas sans sang. Car vous dites qu'en 1'hostie le sang y est contenu corporellement auec le corps: ergo ce n'est pas vne hostie sans sang. En outre vous dites que vous ne prenez p. 302 le mot de sacri-//fice en sa prope signification en la Messe, d'autant, dites-vous, que sacrifier est tuer. Or la dessus i'argumente ainsi: Le mot de sacrifice signifie tuer: en la Messe vous sacrifiez Iesus Christ a Dieu son Pere: ergo il s'ensuit que vous le tuez en la Messe. Or vous respondez que vous ne le tuez pas. Et la dessus

Sluiten