Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

la Loy, lequel attiroit vne grande troupe de sacrificateurs: luy seul est plus que suffisant pour faire parfaitement nostre salut par le seul sacrifice de sa mort en la croix, sans qu'on face encore le mesme.

LA grace et misericordc de nostre bon Dieu et Pere celesfe, et In dilection de son Fds nostre Seigneur Iesus Christ, soit auec vostre esprit, ma bien-aimee.

|gp||||Atherine Ramon, ma chere et bien aimee espouse et 80BUr en nostre SeiRneur Iesus Christ, vostre angoisse et douleur perturbant aucunement ma ioye, et la liesse ') de mon coeur, cause que ie vous escri la presente, tant pour vostre consolation que pour la inienne: ie dy notamment pour vostre consolation, d'autant que m'auez tousiours aimé d'vne affection tresardente, et qua present il plaist au Seigneur que la separation se face de nous deux: pour laquelle separation ie sens ^ vostre amertume plus que la mienne. Et vous prie autant que l>. 357 ie ,// puis de ne vous troubler outre mesure, craignant d'offenser Dieu. Vous sauez assez que quand vous m'auez espousé, vous auez prins vn mary mortel, lequel estoit incertaiu de viure vne minute de temps: et cependant il a pleu a nostre bon Dieu nous laisser viure ensemble 1'espace d'enuiron sept ans, nous donnant cinq enfans. Si le Seigneur eust voulu nous laisser viure plus long temps ensemble, il en auoit bien le moyen. Mais il ne luy plaist pas: parquoy son bon plaisir soit fait, et vous soit pour toute raison. D'autrepart considerez que ie ne suis pas tombé entre les mains de mes aduersaires par cas fortuit, mais par la prouidence de mon Dieu, laquelle conduit et gouuerne toutes choses tant petites que grandes, comme il appert par ce que Christ dit, Ne craignez point: vos cheueux sont noinbrez. Ne sont pas vendus deux passereaux vne maille? et vn d'iceux ne cherra 2) point sur la terre sans la volonté de vostre Pere. Ne craignez point donc. Vous estes plus excellents que beaucoup de passereaux, Qu'y a-il // p 358 qui soit estimé de nous moindre qu'vn cheueu: et cependant voila la bouche de la sapience diuine qui dit que Dieu tient enregistré le nombre de mes cheueux. Comment pourra donc mal et aduersité aduenir a ma personne, sans 1'oi'donnance et prouidence de Dieu P cela ne peut nullement estre, si on ne veut dire que Dieu ne soit plus Dieu. Et voila pourquoy le Prophete dit, II n'y a aduersité en la cité que le Seigneur n'ait fait. Et en ceste doctrine

1) Vreugde.

2) Cherra (van „choir"), d. i. zal vallen.

Sluiten