Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ordinaire (lu quartz cu menie teinps que les variations de v{ et de > avec la température.

•4 (+si le rayon se | y A./, A>

lïadiations rapprochedehnor-k j-o 7 No ,)0urlccJ pourl°C. tnale) è. ^ =17 7.

/), + 13'25" 1,54033 1,5-1423 + 2'36" -0,00076

lJ{ _ 7' 17" 1,51992 1,54706 + 2'38" -0,00077

y.' — 21'38" 1,55595 1,54966 -f 2'40" —0,00078

L'ensemble de 1'appareil comprend mie lentille //, de 33 cm. de foyer, qui recoit d un liéliostat les rayons solaires; un diapliragme /) perce de

plusieurstrous,qne 1'on place au foyer de //, et qui permet d'isoler un pinceau de rayons solaires;

- un polariseur rectiligne ou circulaire;— uneleiitille // achromatique, de 50 cm. de foyer, dont on règle la distance au diapliragme detelle sorte(iue

a _ Fimage du trou lu-

—v~~ mineux, après ré-

^ tlexion sur une des

faces du prisine, vienne coïncider avec le trou lui-meme; le prisme a liquide monté sur une colonne verticale a creinailliere et niuni de vis qui permettent de 1 orienter; — puis, sur le trajet du taisceau relleelii (111i est renvoyé ïi 90° du taisceau incident, un nicol analyseur, et un spectroscope. Dans la plupart des mesures, on a employé un spectroscope de Thollon, dont la lunette est manoeuvree par une vis microniétrique. ( ette vis porte un tambour latéral (1 i \ ise en HM) divisions;

Sluiten